Rechercher
  • Catch On

EVENEMENT DIGITAL : Les clés de la performance

Son aspect éditorial, son potentiel créatif et interactif font de l'événement digital, un outil de communication innovant mais qui ne s’improvise pas !


1. Les critères essentiels : Promesse + Contenu + Emotion + Interaction


La promesse : C’est le premier critère auquel il faut réfléchir. Apporter quelque chose de nouveau, qui inspire, éclaire ou transforme la vision de votre auditoire : Votre promesse est là !


Le contenu : Jouez du contenu enrichi et interactif !

Le séquençage doit suscité l’envie de rester. Il est donc important de porter une attention particulière à la structure éditoriale et narrative de votre événement.


L’émotion : Mettez y du cœur et du corps !

En sortant de la salle de cinéma, qu’emportons-nous d’un film ? Parfois, une émotion forte et diffuse, parfois aussi, c’est le souvenir de moments précis qui nous ont émus, effrayés, surpris, amusés, qui va l’emporter. Plus les émotions sont fortes, plus nous retenons l’histoire racontée, plus nous aurons envie de la partager.

Remis dans le contexte d’événements online, la stratégie narrative, éditoriale, le « jeu » des intervenants, la créativité sont autant d’ingrédients pour faire de votre événement un

« blockbuster business ».


L’interaction :

De l’interaction ET de l’expérience.

En distanciel, il est très compliqué d’engager l'audience sur la durée. L’interactivité permet d’impliquer vos participants de manière constante en variant les modes d’interaction. Ce qui est vrai avec le réel l’est dix fois plus dans le virtuel ! Un participant impliqué gagnera en attention et s’inscrira davantage dans une expérience à laquelle il adhèrera.


Les « briques » de dynamisation doivent être choisies et ventilées judicieusement de manière à susciter et maintenir l’attention des participants.

Il existe pour cela des solutions qui aident à mobiliser les « viewers » :

  • Par exemple, des box personnalisées envoyées aux participants en amont de l’E-vent. A l’intérieur des éléments ludiques ou informatifs au service du contenu qui vont générer de l’émotion collective, du partage et de la proximité.

  • Des "briques" interactives favorisent l'implication et l'attention (Quiz, Chat, votes, feedback, assessment des participants...)

  • Des formats de gamification, organisés en amont ou pendant l’événement permettent l'inclusion de tous les participants.

  • Des duplex dans des lieux et avec des invités inspirants.

  • Le contenu enrichi de vidéos, de visuels et d’animations graphiques etc…


En résumé, il s’agit comme pour une émission de télévision, d’alimenter et de séquencer judicieusement le déroulé pour engager les participants et ainsi éviter les déperditions d’audience.


2. Pensez la communication de votre événement "Multi-canal"


Afin de mobiliser l’audience, de générer des échanges et de l’interaction, avant, pendant et après l’événement, pensez la communication de votre événement "multi-canal". Les « briques » de promotion, peuvent prendre différentes formes (intranet, réseaux sociaux, etc…) et s’enrichir les unes avec les autres pour susciter l’intérêt et rendre votre événement durable dans le temps.


3. Quel mode de diffusion ?


Assurez-vous que chaque participant pourra accéder au contenu et interagir dans de bonnes conditions.


Avant de travailler sur le contenu, il est important de choisir la bonne plateforme de diffusion. Un événement digital grand public est souvent techniquement plus simple à diffuser qu’un E-vent en intranet.

Si votre événement s’adresse uniquement à vos collaborateurs et que vous passez par votre intranet, évaluez la capacité de votre réseau interne afin d’éviter une saturation le jour j.

Nombre de projets sont tombés à l’eau pendant la crise sanitaire en raison de serveurs trop sécurisés ou sous dimensionnés au regard du nombre de participants.

L’E-vent dans son mode de production et de diffusion doit alors être adapté aux contraintes et il est indispensable de les intégrer dès le départ dans la conception de son E-vent. Ne négligez pas les tests en amont.


4. Quel format ?


Le live « en direct » (pléonasme).

Avantages : un caractère événementiel plus marqué, une interactivité plus spontanée et le charme lié au live et à ses aléas.

Il nécessite une préparation méticuleuse avec répétitions et tests en amont et un soin tout particulier apporté à la phase d’écriture afin, entre autres, de respecter les temps d’intervention et la durée de l’E-vent. Attention, la configuration technique du tournage doit être sécurisée.


L’ E-vent en « faux direct ». Il est tourné dans les conditions du direct et « nettoyé » en post-production. Une configuration qui permet de gommer d’éventuelles imperfections au tournage et de dynamiser le montage le cas échéant. Il est moins chronophage pour les intervenants mais il est moins interactif.


L’ E-vent « monté ». Il peut être tourné sur plusieurs jours et en plusieurs endroits. Les séquences sont ensuite assemblées en post-production. Avantages : possibilité de tourner in situ sur différents sites. Une solution intéressante lorsqu’il est impossible de mobiliser tous les intervenants le même jour.

Quelque soit le format pour lequel vous optez, pensez au replay.


Conclusion


L’E-vent, qu’il soit hybride ou 100% distanciel, est un moyen efficace de créer du lien et de mobiliser à condition de respecter un certain nombre de règles éditoriales, artistiques et techniques. Au-delà de ces principes soyez créatifs et faites en sorte que votre E-vent vous ressemble et véhicule l’ADN de votre entreprise.


C’est avec ces compétences que Catch On conceptualise, scénarise et met en scène vos messages en utilisant la stratégie narrative et éditoriale pour que vos événements virtuels comme présentiels soient avant tout une expérience humaine.


Si vous souhaitez en savoir plus sur nos offres ou simplement échanger sur un projet, contactez-nous : olivia.blanc@catch-on.fr




31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout